COMMENT S’EN SORTIR SANS SORTIR

Project Description

Comment s’en sortir sans sortir ou comment trouver des solutions aux enjeux écologiques, environnementaux, démographiques sans recourir
à l’imaginaire de fuite vers d’autres planètes ? Trois femmes nous offrent de nouveaux imaginaires poétiques pour « s’en sortir ».

Comment s’en sortir sans sortir est un opéra poétique pour deux musiciennes exceptionnelles qui grâce aux vibrations de la musique cher-chent à communiquer avec leur environnement, à pénétrer les secrets de la matière, à sonder le monde végétal et minéral, à convoquer les forces de la nature, à capter des ondes alentours.

Elles sont des sortes de sorcières contemporaines, qui pour s’exprimer, empruntent les mots du poète Ghérasim Luca. Ces poèmes écrits en français cherchent à dire l’infiniment petit, l’absolument grand, la puissance de l’univers, le temps et l’espace, l’amour, la solitude avec souvent beaucoup d’humour. Ces deux sorcières vont se voler leurs sortilèges, leurs recettes et certaines de leurs expériences risquent deles dépasser. Dans cet opéra, Frédérique Aït-Touati, metteuse en scène des aventures théâtrales de Bruno Latour, use de la science-fiction pour parler du déni écologique largement répandu. Elle inverse la donne : ce ne sont pas les activités humaines qui menacent la biodiversité mais les plantes qui, devenues envahissantes, mettent en péril la survie des hommes. Que peut-il se passer à l’heure de la survivance humaine ? Des communications secrètes peuvent-elles se mettre en place entre les arbres, les plantes et les hommes ? Par le sortilège de la musique et de la voix on entrevoit le mystère de la matière.


Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation / JE 06 DÉC

Retrouvez la librairie Les Modernes dans le hall du théâtre / JE 06 / VE 07 DÉC


Production Trepak, Zone Critique. Co-production Théâtre de Vanves, Hexagone Scène Nationale Arts Sciences – Meylan. Soutien DRAC Île-de-France, CNV, Mairie de Paris, ARCADI Île-de-France, Cité de la Voix – Vézelay, Observatoire de Paris, EHESS.

MUSIQUE
_________________
JE 06 – VE 07 DÉC 20H
Durée 1h15
_________________

Élise Dabrowski
Claudine Simon
Frédérique Aït-Touati


Création musicale et jeu
Élise Dabrowski
(mezzo-soprano contrebasse)
Claudine Simon
(piano, piano préparé, voix)
D’après des textes de
Ghérasim Luca
Direction musicale
Élise Dabrowski
Mise en scène et scénographie
Frédérique Aït-Touati
Lumières
Emmanuel Sauldubois
Chorégraphie
Pauline Simon
Musique acousmatique, son
Éric Broitmann
Assistante à la mise en scène
Nina Ayachi
Assistante à la scénographie
Margaux Folléa

Tarifs
Normal 22 € Réduit 17 €
Abonné 14 € 10 € 8 €
Jeune, solidaire 9 €
Famille (Voir page tarif)