Bureau des dépositions est un collectif ouvert, une oeuvre processuelle, infinie, immatérielle, signée en co-auctorialité, sous licence creative commons, qui a commencé à s’élaborer au Patio solidaire en février 2018, lieu et collectif d’occupation sur le campus universitaire grenoblois. Le terme d’oeuvre employée ici, depuis les champs de l’art, du droit et de la recherche, implique la co-présence de ses co-auteur.trice.s volontaires : il n’y a pas œuvre si ses co-auteur.trice.s ne peuvent, contre leur gré, (ré-)activer leur co-présence, leurs liens de co-dépendance. L’oeuvre répond donc à un protocole d’activation, en voie de contractualisation, qui a pour principale close la co-présence volontaire et libre de ses auteur.trice.s.
Les co-auteur.trice.s du Bureau des dépositions, autorisé.e.s à travailler ou non, en demande d’asile ou non, abonné.e.s au gaz ou non, travaillent à l’écriture et au dépôt d’une requête juridique en matière de contentieux du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle. Ce contentieux porte sur l’atteinte à l’intégrité de l’oeuvre Bureau des dépositions par les responsables des politiques migratoires, qui précisément empêchent leur co présence par des mesures d’éloignement, de dispersion, d’expulsion, par des violences.

Bureau des dépositions est une œuvre de justice spéculative. Par « justice spéculative », nous -co-auteur.trice.s- entendons suspendre la justice actuelle, tout en s’appuyant sur le droit existant, la force créatrice de la jurisprudence, le pouvoir créateur des juges. La spéculation dont il est question relève du pragmatisme, d’une manière de faire avec et dans le présent. La requête du Bureau des dépositions est amenée à être portée auprès d’un Tribunal de Grande Instance.

MUSIQUE ET BAL

 

Dans le cadre de EXPERIMENTA,
la Biennale Arts Sciences

FÉVRIER
SA 21 | 21H

DISTRIBUTION

Trompettes
Félicien Bouchot, Vincent Stéphan :
Trombone Pierre Baldy
Sax ténor/chant François Rigaldiès
Sax baryton Fred Gardette
Sousaphone Christophe Garaboux 
Percussions Christophe Durand, Philippe Bostvironnois 

TARIFS

Entrée libre

J'aime, je partage !