L’Atelier Arts Sciences poursuit ses recherches autour de l’immersion collective qui se traduisent par des projets mis en œuvre par des artistes venant de différentes disciplines et répondant à différentes approches. Il s’agit de Christelle Derré, Yann Nguema et d’Arnaud Doucet. Deux dispositifs sont mis à leur disposition, la salle immersive de l’Atelier Arts Sciences et SIRCÉ dans Y.SPOT/CEA. 

— Dans la salle immersive de l’Atelier Arts Sciences
Christelle Derré, metteure en scène de Shangri-la – Collectif Or Normes
L’équipe est en résidence de création dans la salle immersive* de l’Atelier Arts Sciences pour la création Shangri-La, un concert immersif qui aura lieu en mars sur la scène de l’Hexagone. La salle permet de diffuser les images de la BD Shangri-La de Mathieu Bablet sur ses quatre faces, associées à une diffusion du son en multi points. Cette création participe d’un projet plus large de la compagnie : un dispositif transmédia en trois temps, qui comporte le concert, une smartfiction et une expérience narrative en réalité virtuelle. 

Par ailleurs, Christelle Derré et son équipe seront amenés à travailler dans SIRCÉ pour travailler sur l’expérience en réalité virtuelle qu’elle désire développer. 

Laboratoire partenaire : CEA / Y.SPOT Labs / Direction Innovation et Promotion.

* Ateliers d’exploration sur l’immersion collective
Proposition aux artistes en résidence d’explorer leurs capacités de création dans un dispositif immersif à l’Atelier Arts Sciences. La salle immersive permet une diffusion d’images sur trois faces associées à une diffusion du son en multi points.

— Yann Nguema, artiste multimédia et Arnaud Doucet, concepteur lumière et multimédia
Yann Nguéma revient en résidence à l’Atelier pour travailler dans SIRCÉ, le nouveau dispositif immersif innovant 3D, module du showroom de Y.SPOT/CEA. Cette résidence allie plusieurs types de médias et aborde l’utilisation de la matière transparente pour l’associer à la production d’image.
P.R.I.S.M est une exposition en devenir de huit œuvres interactives. Lors d’EXPERIMENTA, Le Salon vous avez pu en découvrir trois, Soleidoscope, Anato-Me et Strata. C’est dans le dispositif SIRCÉ que naîtra la prochaine œuvre audio-visuelle explorant le principe de la 4D,  ATOM, qui viendra compléter cette exposition.  

Laboratoire partenaire : CEA / Y.SPOT Labs / Direction Innovation et Promotion.

— Résidence Terrestre avec le groupe n+1, Mickaël Chouquet, Balthazar Daninos,
En écho à nos résidences centrées sur la technologie, le groupe n+1 viendra explorer les imaginaires de nos rapports à la Terre, à l’environnement, au vivant.
Comment les recherches scientifiques, l’innovation technologique, la production industrielle et nos manières de consommer prennent-elles en compte la vie et le vivant ? Comment de nouveaux imaginaires nous permettent-ils de considérer les différentes entités qui composent le vivant ? Comment retrouver un rapport de dignité partagé avec le vivant dans nos activités d’humains ?
Cette résidence est un processus ouvert qui s’appuiera sur la rencontre de nombreux partenaires et habitants de la métropole. Elle se construira en résonance avec d’autres artistes, Léa Dessenne, musicienne, Anissa Zerrouki, comédienne, Ingrid Saumur, paysagiste et avec des artistes invités cette saison, notamment Camille de Toledo, Frédérique Aït-Touati et Bruno Latour. Elle associera également des scientifiques du CEA et de l’UGA, des associations tournées vers l’environnement, et La Casemate – Grenoble. Elle aboutira à une proposition artistique pour EXPERIMENTA, La Biennale Arts Sciences 2022.

 Bruno Thircuir, metteur en scène, Compagnie La Fabrique des petites utopies
Les lunettes Jules Verne, est un projet de recherche qui imagine des lunettes à histoires 5D. L’objectif de ce projet est de fabriquer des lunettes à réalité augmentée en intégrant des images et du son et qui seront portées par les spectateurs lors de spectacles déambulatoires dans l’espace public et les lieux de patrimoine. 

Laboratoire partenaire : CEA/Leti et l’entreprise Microoled, Patrice Pointet Création et Akylas

L’intelligence artificielle est aussi un axe fort de recherche ce qui se traduit par une résidence avec Thierry Poquet et deux sessions du GAES pour les artistes.

 Thierry Poquet, metteur en scène, compagnie Eolie Songe est accueilli en résidence de recherche à l’Atelier Arts Sciences autour de l’IA avec son projet Terres rares, un cyber opéra en 3 actes. Ce cyber opéra s’inspire des dernières recherches en robotique, où les machines atteignent une certaine autonomie de décision par leur activité de mémoire et par le « rêve ». Terres rares, sera une réflexion tragi-comique sur l’intelligence humaine et la mémoire artificielle, l’évolution écologique en cours, l’altérité et les relations que les humains entretiennent avec le vivant. 

Laboratoires partenaires : CEA/LETI, CEA/DIP, CEA/LIST, LIG-Imag, MIAI, UGA-LPNC et la startup Hoomano

 Groupe Artistique d’Exploration Scientifique (GAES) entre Grenoble et Toulouse
Giuseppe Chico et Barbara Matijevic metteurs en scène de la cie Premier stratagème, Jacques Vincey metteur en scène et directeur du Centre national dramatique de Tours, Arnaud Chevalier comédien et artiste numérique, Marie Vauzelle auteure et metteur en scène, Dorothée Zumstein auteure, Thierry Collet magicien, Marc Rigaud technicien, Golnaz Behrouznia plasticienne, LI-CAM auteure, Smith photographe seront tous réunis à l’Atelier Arts Sciences pour une session du GAES autour de dix scientifiques grenoblois de premier plan.

L’Atelier Arts Sciences organisera en janvier en collaboration avec le MIAI* et le Quai des Savoirs deux temps d’exploration scientifique autour de l’intelligence artificielle à destination des artistes. Des chercheurs du MIAI/ UGA, du CEA, CNRS partageront leurs savoirs, leurs questionnements et échangeront avec les artistes sur l’état de la recherche en intelligence artificielle en s’appuyant sur leurs domaines de compétences liés à la santé, la sécurité, l’environnement ou les enjeux sociétaux. La première session aura lieu à l’Atelier Arts Sciences à Grenoble et la deuxième se poursuivra au Quai des Savoirs à Toulouse. 

* L’INSTITUT MIAI Grenoble Alpes (Multidisciplinary Institute in Artificial Intelligence)
Le MIAI vise à conduire des recherches au plus haut niveau en intelligence artificielle, à proposer des enseignements attractifs pour les étudiantes et étudiants et les professionnels de tous les niveaux, à soutenir l’innovation dans les grandes entreprises, les PMEs et les startups et à informer et interagir avec les citoyennes et citoyens sur tous les aspects de l’IA. MIAI Grenoble Alpes est structuré autour de deux grands thèmes : l’IA du futur et l’IA pour l’humain et l’environnement.

Un partenariat avec l’Hexagone et l’Atelier a été mis en œuvre dès 2020 qui se traduit par
— des actions de sensibilisation à l’intelligence artificielle, ses enjeux et son actualité à destination des artistes, (Le GAES  à Grenoble et Toulouse début 2021 et le séminaire sur le langage en juin 2021 à l’Hexagone), du personnel de la scène nationale et du grand public (conférence avec Rocio Berenguer) ;
— un engagement dans la résidence de recherche et création Terres rares du metteur en scène Thierry Poquet ;
— la participation à la rédaction et l’édition d’un Cahier de l’Atelier Arts Sciences sur l’IA.

À suivre sur www.atelier-arts-sciences.eu