PROJETS EUROPÉENS

L’Hexagone est partenaire associé de deux projets européens, de 2024 à 2027 :
Studotopia2 et EPE.

⇒ STUDIOTOPIA 2, Enter the Symbiocene with Arts and Science
Projet européen dans le cadre du programme Europe Creative – Culture
Janvier 2024 à avril 2027

Partenaires : MEET (Milan-Italie), Ars Electronica (Linz_Autriche), Laboral (Gijon-Espagne), Gluon (Bruxelles -Belgique), Bozar (Bruxelles_Belgique), Centre d’Art Contemporain Laznia (Gdansk – Pologne), Centre culturel (Cluj-Roumanie), Kerniskova (Ljubljana – Slovénie), Digital Hub Development Agency (Dublin – Irlande), CYENS Centre of Escellence (Nicosia – Chypre), Hexagone Scène Nationale (Meylan, France)

Studiotopia souhaite briser les silos grâce à des approches interdisciplinaires innovantes incluant des artistes, des scientifiques et des jeunes.
Cette seconde édition de Studiotopia : Enter the Symbiocenewith Arts and Science, s’appuie sur les résultats obtenus jusqu’à présent tout en proposant une mise à l’échelle avec de nouveaux partenaires, formats et activités de médiation et en intégrant les défis sociétaux à la lumière des contextes sociétaux et au profit du développement durable. La philosophie, les sciences humaines et sociales et les questions éthiques sont transversales à la réflexion.

Studiotopia est une initiative qui vise à stimuler les collaborations entre établissements culturels, instituts de recherche, milieux universitaires, centres d’innovation, créatifs et citoyens.

Studiotopia est aussi un programme de résidences qui s’adresse à des artistes désireux de collaborer avec des scientifiques. Studiotopia encourage des artistes plasticiens contemporains renommés et émergents à accueillir dans leur studio un scientifique ou un chercheur, lui offrant ainsi un environnement indépendant et inspirant. STUDIOTOPIA inverse ainsi l’approche habituelle consistant à inviter des artistes à travailler dans les départements de R&D d’universités ou d’entreprises. STUDIOTOPIA va directement à la rencontre de communautés spécifiques pour les sensibiliser et porter un regard neuf sur les défis du développement durable.

Définition du Symbiocène : Néologisme inventé par Glenn Albrecht. Ère de l’histoire de la Terre basée sur la symbiose, succédant à l’Anthropocène. Au Symbiocène, l’empreinte des humains sur la Terre sera réduite au minimum. Toutes les activités humaines seront intégrées dans les systèmes vitaux et ne laisseront pas de trace. Glenn Albrecht développe les caractéristiques de ce Symbiocène qu’il appelle de ses vœux dans son livre Les émotions de la Terre – Des nouveaux mots pour un nouveau monde (2020).


⇒ Projet de coopération “ÉDITER-PAPIER-ÉCRAN”
Projet de coopération dans le cadre du programme Europe Creative – Culture
Janvier 2024 à mai 2025.

Partenaires : ESAD•GV (École Supérieure d’Art et Design de Grenoble•Valence), Université de Sfax (Tunisie), Université de Zagreb (Croatie)

Partenaires associés : Université d’Izmir (Turquie), Hexagone Scène nationale (Meylan), l’Esisar, (Valence) et Pagora (Saint Martin d’Heres)

L’École Supérieure d’Art et Design de Grenoble•Valence est la porteuse du projet.

Éditer-Papier-Écran (EPE) est la première phase de construction d’un ensemble d’outils logiciels éditoriaux innovants, ouverts et alternatifs, raisonnés et durables, issus des pratiques du design graphique et à destination des secteurs culturels et créatifs, ainsi que pour tous les acteurs de d’édition et de la publication de tous les secteurs. Cette première phase est produite avec les départements de design graphique et visuel d’universités européennes et internationales, une scène nationale, une école d’ingénieurs papier et en système d’impression, et une école d’ingénieurs en informatique. EPE souhaite répondre aux objectifs d’approches innovantes des secteurs culturels et créatifs à travers de nouveaux logiciels d’édition – sous licence creative commons – fabriqués dans l’objectif d’une communication alternative et créative entre l’écran et le papier.

Le consortium d’EPE implique une diversité d’universités : l’université de Sfax (département design visuel, centre de recherche 4C /Tunisie), Université de Zagreb (faculté d’arts graphiques/ Croatie), et d’Izmir (University of Economics/département design graphique, Turquie), l’Unité de Recherche de l’ESAD•GV (École Supérieure d’Art et Design de Grenoble•Valence) et d’acteurs : l’Hexagone Scène nationale – Meylan ; l’Esisar, (École d’ingénieurs en informatique et systèmes embarqués à Valence), et Pagora Grenoble (École d’ingénieurs du papier et de la communication imprimée).

Aller au contenu principal