RÉSIDENCE EXPLORATOIRE

L’Hexagone Scène nationale à Meylan a l’opportunité de développer un espace dédié à la création et à des accueils de temps long au cœur du Clos des Capucins, espace patrimonial du territoire Meylanais. Afin de préfigurer ce que pourra être ce nouvel espace, l’Hexagone organise une résidence réunissant six artistes issus d’univers différents (arts visuels, arts sonores / musique, performance et récit). Ce temps d’exploration permettra de poser un regard sur ce territoire, ce nouvel espace, ses temporalités, son ancrage et les sens qu’il peut prendre. La résidence n’a pas pour finalité de produire mais contribuera à commencer à penser et outiller la “trace” au long cours, incrémentale, que chaque résidence accueillie laisse sur le lieu, pour le lieu, pour ses usagers, pour les prochains résidents.

Ce projet d’exploration sera multiple : rencontrer, échanger, vivre ensemble, partager des espaces, se mêler au quotidien du lieu, de ses usagers et habitants. Les artistes seront invités à une exploration sensible de cet écrin de vie qu’est le Clos des Capucins en comprenant son passé, vivre son présent et en imaginer, par le prisme du regard artistique, ses futurs possibles.

  • UNE EXPLORATION EN DEUX TEMPS

Session 1 – du 14 au 17 mai 2024
Session 2 – du 3 au 12 septembre 2024

  • LES ARTISTES ASSOCIÉS – DIRECTEURS ARTISTIQUES DE LA RÉSIDENCE

Isis Fahmy et Arnaud Chevalier, artistes associés de l’Hexagone, proposeront un programme et une méthodologie d’exploration. Ils accompagneront et faciliteront la rencontre avec des chercheurs de disciplines variées, des spécialistes du territoire, des habitants et des associations locales.

« Nous sommes tous les deux artistes associé.e.s au côté du projet de Jérôme Villeneuve depuis sa prise de fonction en novembre 2021 avec l’objectif de multiplier les points d’entrées en créant des dialogues entre nos réseaux , nos approches et nos disciplines au sein de l’Hexagone. Dans cette collaboration, nous avons aussi apporté nos expériences de la recherche en pratique artistique : par des laboratoires, des cartes blanches. Cela a conduit l’Hexagone à nous proposer d’imaginer et configurer le cadre de ces workshops exploratoires au sein du Clos des Capucins. L’idée est d’accompagner un groupe de recherche artistique pour tester, éprouver, inventer des méthodologies sur un territoire. A la suite de ces deux périodes résidences, la perspective est de laisser une trace de notre passage afin de préfigurer un espace futur de recherche-création, une approche singulière du territoire et de ses forces vives. »

Isis Fahmy & Arnaud Chevalier

  • LES ARTISTES INVITÉS

Cassandre Poirier Simon – Suisse
Design d’interaction – arts numériques

Cassandre Poirier-Simon est née en 1987 en France et vit à Genève. En tant que médiatrice culturelle, artiste ou game designer, elle porte les récits et savoirs dans des expérimentations hybrides, poétiques, entre tangible et numérique, au carrefour des différents médias narratifs, qu’ils soient sonores, visuels, jouables ou collaboratifs. Via la figure de la carte et du labyrinthe, son travail est de créer des formes de récits qui ne soient pas monolithiques.
https://www.mythn.ch

Léos Clémentine – France
Auteure et metteuse en scène

Née au Brésil en 1988, j’aime les aventures où je perds mon chemin pour un inattendu.
 » Je viens du mouvement mais trace ma route avec les mots, avec leur rythme, leurs silences, leurs souffles qui ne sont jamais tout à fait les mêmes.
J’ai l’obsession des résonances et des regards qui nous bouleversent.
De ce qui est invisible à l’œil nu mais perceptible autrement. Je cherche ce qui produit la rencontre entre les êtres, entre les espaces intimes et publics. J’ai l’obsession de ce qui impose ou rend impossible la séparation. De la force du temps et des espaces qui influe, impacte nos relations à l’autre et notre relation au monde.
J’aime les collaborations parce qu’elles sont le terrain d’une remise en jeu perpétuelles de tout ce que je crois savoir.
Je m’intéresse au fond, me disant que la forme suivra avec intuition, exigence et précision. Je travaille les mots, le mouvement du corps, je joue des accidents photographiques ayant la certitude que c’est dans ce qui m’échappe, dans ce que je saurai voir de ce qui me surprends que je trouve mon langage. J’en suis au début ; au tout début de ce qui me serait possible de faire, refaire, et défaire. »
www.altraacompagnie.com

Golnaz Behrouznia – France
Artiste visuelle, création numérique et pluri-médias

Depuis son passage par les Beaux-arts à Téhéran et la Création Numérique à Toulouse, Golnaz Behrouznia se fait connaître par un travail plurimédia centré sur la chose vivante. Ses dessins, ses installations et performances prennent part à plusieurs expositions en Iran, en France et à l’étranger. En 2017, elle crée l’installation Lumina Fiction #2, proposant un environnement immersif autour d’une fiction biologique. Avec sa performance multimédia ElectroAnima-Experiment, elle propose une version parallèle de l’émergence de la matière et de la vie. Les travaux récents de Golnaz Behrouznia reposent sur une volonté d’interroger les enjeux sociétaux et environnementaux avec les outils mêmes qui ont façonné nos trente dernières années.  En 2021, elle crée Dissimilarium 0.2, îlots interconnectés reliés à des datas cosmiques, révélant des mondes imaginables à travers des lumières et des sons génératifs. Dans l’œuvre, c’est la question brûlante de savoir comment habiter le monde, quand il est peut-être une illusion, ou quand il est peut-être déjà trop tard. Xavier Malbreil .
https://www.golnazbehrouznia.com

Jean-Baptiste Cabaud – France   
Écrivain, poète, traducteur

Depuis un premier album jeunesse en 2007, il explore les liens qui unissent poésie et récit. Son travail artistique (livre, scène, image) s’articule majoritairement autour des territoires et espaces isolés, des utopies techno-scientifiques, des irruptions de l’imaginaire à travers les failles du réel. Convaincu d’une nécessaire et salutaire porosité maximum des frontières, son écriture est souvent croisée avec d’autres disciplines, scientifiques ou artistiques.
De ses textes, dont certains ont été traduits, il fait lecture en France et à l’étranger. Il traduit de la poésie lituanienne, publie en revues, a travaillé en collaboration pour des livres d’artistes et des ouvrages collectifs.
S’associant à des musiciens et cinéastes, il crée des performances pour la scène, des ciné-concerts et des spectacles musicaux. S’associant à des chercheurs, il crée des dispositifs multidisciplinaires de réflexion art et science, des spectacles, des expositions.
www.JeanBaptisteCabaud.fr

À PROPOS DU CLOS DES CAPUCINS

Lieu historique et architectural construit au début du dix-septième siècle, le clos des Capucins, autrefois château du Cizerin en 1666 à sa construction, est devenu en 1856 un couvent. Racheté par la ville de Meylan depuis 1972, le Clos des Capucins est désormais un lieu de patrimoine et de culture dans le Haut-Meylan.

La ville de Meylan porte aujourd’hui un projet de mise en valeur du site autour d’une identité tournée vers la pratique artistique, ainsi que l’embellissement patrimonial. L’Hexagone a l’opportunité de développer un espace dédié à la création et à des accueils de temps long permettant de proposer à terme les conditions idéales pour des projets de création, de recherche, d’écriture, facilitant notamment le renforcement du lien avec le territoire et ses acteurs.

Les associations et services de la Ville de Meylan rencontrés :
La Folle Avoine, Chœur Arcanum, Site et Patrimoine, Groupe d’Astronomie du Dauphiné, Horizons, les Archives Municipales et les Espaces Verts de la Ville de Meylan.

AVEC LE SOUTIEN DE

La Fondation Daniel et Nina Carasso  – https://www.fondationcarasso.org

Lien vers le site de la fondation Daniel et Nina Carasso

EN PARTENARIAT AVEC

Logo ville de Meylan
Aller au contenu principal