Photo kinesphere - Rachel Martin - EXPERIMENTA 22

KINESPHÈRE 8.0

Cie les impondérables / Rachel Martin

Rachel Martin travaille sur la notion de mémoire du geste et sur l’interaction qu’un corps dansant entretient avec l’environnement dans lequel il s’inscrit.
Reprenant la théorie des trois plans développée par Rudolph Laban por analyser le mouvement, Rachel Martin s’appuie sur la fabrication d’une kinesphère : icosaèdre permettant l’inscription d’un corps en mouvement et support des capteurs de mesures. Une création musicale et sonore répond aux gestes de la circassienne.

Les résidences à l’Atelier Arts Sciences ont permis aux artistes de travailler la création, mais aussi de tester les possibilités des réactions offertes par les capteurs capacitifs (en filaire ou sur batterie) en lien avec un chercheur du CEA, ainsi que de se concentrer sur la relation geste – image.

Résidence

INSTALLATION
PERFORMANCE

DANSE – CIRQUE

DISTRIBUTION

Circassienne, danseuse Rachel Martin
Musicien MAO Yoan Richard
Concepteur vidéo et électronicien Adrien Bardet Chercheur CEA LETI, Grenoble Florian Porte
Artiste-chercheur Andrea Giomi

PRODUCTION

Les Impondérables

COPRODUCTION ET SOUTIEN

Atelier Arts Sciences
Avec le soutien du dispositif Scène Ressource en Isère

 

DATES DE RÉSIDENCE

À l’Atelier Arts Sciences en 2021, 2022 et mai 2023

DATES DE DIFFUSION

EXPERIEMENTA, la Biennale – Octobre 2022

Aller au contenu principal